Relaxation : présentation de la méthode. Bienfaits, techniques, comment se relaxer ?

Relaxation, pour atteindre un état de bien être complet

Partager cet article

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on email
Share on pinterest

La Relaxation est une méthode douce, des plus anciennes et complètes. Elle comprend un grand nombre de techniques et de formes différentes. Elle agit à la fois sur le plan physique, psychique et corporel. On vous a déjà dit qu’il fallait que vous vous relaxiez parce que vous êtes trop stressé, une pile électrique ? Mais finalement qu’est-ce que la Relaxation ? Comment se relaxer ? Pourquoi le faire ? Quelle est la différence entre la relaxation et la méditation ? Explications. 

Sommaire

Qu’est-ce que la Relaxation ?

Le dictionnaire Larousse définit la relaxation comme : “ une détente physique et mentale résultant d’une diminution du tonus musculaire et de la tension nerveuse.” ou également comme une “méthode visant à obtenir cette détente par le contrôle conscient du tonus physique et mental afin d’apaiser les tensions internes et de consolider l’équilibre mental du sujet.”

Cette dernière appartient à la catégorie des Médecines douces ou dites alternatives. Comme beaucoup de ces techniques douces, elle n’est pas reconnue en France. Cette thérapie vise à atteindre un état de détente en intervenant sur tous les aspects de l’être humain : niveau physique, psychique, psychologique, émotionnel…

Cette dernière n’est pas seulement bénéfique pour améliorer son bien-être, elle agit sur notre intériorité en nous permettant de mieux nous connaître, de prendre conscience de… Les personnes qui pratiquent les techniques de Relaxation sont à l’écoute de leur émotion, de leur ressenti, de leur corps et de tout ce qui les entourent. Vous l’aurez compris, c’est également favorable pour l’attention et les capacités mentales.  

Quelle différence entre la Relaxation et la Méditation ?

Il est très récurrent de voir les deux pratiques confondues. En effet, la Relaxation possède des différences par rapport à la Méditation. Si les deux méthodes ont le même objectif : améliorer le mieux-être au quotidien, sur le principe on observe des différences. Mais lesquelles ? 

La Relaxation utilise avant tout le corps, c’est donc un pratique qui est orientée davantage physique que mentale. Cette pratique part du principe, que c’est par une détente physique, que l’on peut atteindre le bien-être. Par conséquent, celle-ci passe par le relâchement musculaire et la spiritualité n’a pas vraiment sa place, du moins cela ne correspond pas à l’objectif premier. 

La Méditation quant à elle, est orientée totalement vers l’esprit. C’est avant tout un entraînement mental, sans agir sur la respiration ou les positions. Cette pratique vise à se concentrer sur le moment présent, sur l’ensemble des parties de son corps, sur sa respiration et son esprit pour atteindre cet état de détente. Dans ce cas-là, on part du principe que c’est en passant par l’esprit que l’on arrive à apaiser le corps

Alors laquelle choisir ? 

Il ne s’agit pas d’avoir une méthode plus efficace qu’une autre. Il suffit juste de choisir en fonction de ses préférences, de son ressenti personnel. Finalement, il faut utiliser celle avec laquelle on se sent le plus en accord. Néanmoins, l’idéal est de les combiner, car le mental va bien uniquement si le corps suit cet état de bien-être, et cela vaut dans les deux sens. L’ensemble des besoins sera ainsi comblé. 

Les différentes techniques

Il existe plusieurs techniques ou approches de Relaxation que l’on peut combiner : 

  • La Relaxation basée sur le Yoga : celle-ci est la plus connue. Elle utilise comme base le Yoga Nidra notamment. Dans cette méthode, on place son attention sur notre corps en étant à la limite de la phase de sommeil ; 
  • La Relaxation Jacobson : cette technique vise à décontracter le corps. La première étape est de s’appuyer sur la contraction musculaire pour provoquer une tension. Celle-ci sera suivie dans un second temps d’une décontraction. Cette méthode est très utilisée dans le cadre de Thérapie Comportementale Cognitive (méthode de psychothérapies) ; 
  • La Relaxation Schultz : ou autrement appelé, “le training autogène” qui signifie entraînement autogène. Cette méthode consiste à se rapprocher d’un état proche de l’auto-hypnose. Elle comprend six étapes avec des exercices sur les sensations de pesanteur, de respiration, d’organes abdominaux, de chaleur, etc. L’imagination d’images et d’associations sont également requises. Elle nécessite un investissement important car elle doit être pratiquée de manière régulière
  • La Relaxation de Vittoz : elle s’intéresse à la rééducation des cinq sens par le biais d’un travail de sensations du corps, de prises de consciences sur ses actes… 
  • La Relaxation dynamique : fondée par Alphonso Caceydo dans les années 60, elle reprend les piliers de la Sophrologie : à la fois des exercices de respiration, de relâchement musculaire, de visualisation et de mouvements revitalisant. 
  • La Relaxation guidée : celle-ci fonctionne de la même manière que la Relaxation au sens large du terme, mais la seule différence c’est qu’elle se pratique avec l’aide d’un professionnel. Cela permet de vérifier que l’on utilise correctement les techniques, tout en ayant l’opportunité d’avoir un programme d’exercices adaptés à ses besoins ;
  • La Relaxation Coréenne : celle-ci est une technique de massage spécifique pour laquelle il est nécessaire de réaliser une formation adaptée pour devenir praticien. Cette méthode utilise la manipulation de chaque partie du corps et de chaque muscle. 

Les bienfaits

Comme toutes pratiques alternatives, cette thérapie ne doit pas être utilisée comme seule moyen de médication. Elle intervient en complément d’un traitement traditionnel ou allopathique. Cependant, les techniques de Relaxation sont connues pour leurs nombreux bienfaits dans diverses problématiques de soins : 



  • La Relaxation est avant tout une méthode de bien-être et de développement personnel



  • Efficace pour apprendre le lâcher-prise



  • Améliore l’attention et la prise de conscience ; 



  • Contre les troubles anxieux : stress, crise de panique, dépression, gestion de la colère, spasmophilie, fatigue ; 



  • La Relaxation contre les troubles du sommeil : grâce à l’état de détente obtenu par cette pratique, cela permet de mieux appréhender la période d’endormissement ; 



  • Stimulation du système immunitaire ; 



  • Contre les maladies cardiovasculaire, hypertension… ; 



  • Gestion de la douleur ; 



  • Maux de tête ; 

La Relaxation pour les enfants

Quand on parle Relaxation, on pense directement aux adultes. Après une longue journée de travail cumulée avec la pression des objectifs, de la hiérarchie, des clients, des embouteillages, il est très utile d’apprendre cette méthode pour retrouver un état de calme de retour à la maison. Mais qu’en-est-il pour les enfants ? 

Ces derniers sont pleins d’énergies, parfois certains plus que d’autres, et ils n’arrivent pas forcément à se canaliser. Il existe des moyens de relaxer un petit, avec des techniques associées au jeu. 

Les bienfaits sont nombreux : 

  • Amélioration de la capacité d’attention ; 
  • La qualité d’apprentissage ; 
  • Le bien-être

Il est très important de faire des petites séances de deux à trois minutes maximums. Contrairement aux adultes, les enfants ne peuvent pas rester passifs et immobiles. 

Quelques techniques de Relaxation : 

  • Jeux d’étirements : on peut utiliser des activités de mime (par exemple pour les fleurs, cela laisse l’enfant la possibilité d’utiliser sa créativité, son imagination avec les mouvements) ; imiter les animaux ; faire cueillir l’enfant soit les rayons de soleil, des plantes ou des fruits… ; ou bercer une peluche avec en fonds une musique douce et apaisante ;
  • Jeux d’auto massages : proposer à l’enfant de se masser ses parties du corps (front, joues, nuque, tête, mains ou pieds) en lui montrant comment faire ; faire un dessin dans le dos avec les doigts à tour de rôle ;
  • Jeux de respiration : utiliser la main comme chandelier de sorte à faire souffler l’enfant sur les “chandelles” (doigts) pour apprendre la respiration ; un jeu d’odorat (laisser l’enfant sentir différents parfums) ou bien souffler sur sa main pour sentir le chaud et puis avec sa bouche en forme de “o” pour sentir le froid. 

Pour réaliser ces exercices, il est important de veiller à être dans un environnement calme qui favorise l’apprentissage. Diminuer la luminosité, utiliser une voix douce, apprendre à écouter “Monsieur silence” sont autant d’astuces qui vont permettre de créer un cadre propice à la pratique de cette méthode douce. 

Découvrez les stages et formations en Relaxation

Mais finalement, comment se relaxer au quotidien ?

La Relaxation est donc un moyen pour atteindre un état de détente, mais comment ? Il existe plusieurs méthodes qui peuvent correspondre à tout type de personnalité : 

Les conseils faciles et du quotidien : 

  • Exercices de respiration : c’est le moyen le plus simple, faire des exercices qui favorisent la respiration. L’important est de se concentrer ne serait-ce que 5 minutes, de prendre conscience de l’air qui rentre et ressort, du gonflement de l’abdomen. Cette méthode est efficace pour retrouver un état de calme ;
  • Faire de l’automassage : c’est une technique utile pour retrouver de la douceur et du calme. Il suffit simplement de fermer les yeux pendant quelques minutes, tranquilliser sa respiration, puis faire des mouvements circulaires sur la tempe par exemple. Veillez à ce que ce soit la peau qui soit en mouvement et non les doigts. Ces derniers sont uniquement là pour maintenir un contact avec la peau ; 
  • Contraction et décontraction : cette technique agit sur la prise de conscience des points de tension et permet un relâchement. Il suffit de prendre 5 à 6 respirations amples en faisant gonfler le ventre, le contracter, et puis le relâcher. Il faut pendant la phase de contraction, se concentrer sur les points de tensions, et sur tous les ressenties du corps ; 
  • Se réveiller plus tôt : il est important que dès le réveil, vous ayez cet état de calme. Commencer une journée en retard et dans le vif, ce n’est pas exactement le meilleur moyen pour se relaxer ;
  • Usage des huiles essentielles : que ce soit sur un tissu, dans un diffuseur à la maison, ces dernières agissent sur le système nerveux et permettent l’état de relaxation. La lavande, le petit grain bigarade, la camomille romaine, l’orange douce sont des huiles essentielles particulièrement adaptées ; 
  • Les câlins : avoir un contact avec un autre humain ou un animal favorise le bien-être grâce à une production d’ocytocine autrement appelé “hormone du bonheur”. Cela permet d’apaiser les tensions, de rééquilibrer notre système nerveux et puis redonner de l’énergie. En clair, c’est bon pour le bien-être, alors autant en profiter !
  • Avoir une activité sportive : la pratique d’un sport est primordiale pour être en bonne santé que ce soit sur le plan physique, que psychique. Il est important de réaliser au minimum trente minutes de marche par jour. Cela permet une production d’endorphines, ce sont des hormones, qui favorisent un état de béatitude ; 

Utiliser les différentes pratiques qui utilisent des techniques de relaxation :

  • La Sophrologie : entraînement psychocorporelle du corps et de l’esprit pour les harmoniser, renforcer les attitudes, et les valeurs positives grâce à la parole ;
  • La Méditation : réaliser des entraînements de l’esprit, favorisant la paix et le bien-être mental ; 
  • Le Yoga : réaliser un ensemble de postures et d’exercices de respiration pour libérer les chakras ; 
  • Musicothérapie : fait partie de l’art-thérapie, c’est l’usage de la musique et de toutes ses composantes pour favoriser l’état de relaxation et de bien-être ; 
  • Hypnose : guider le patient vers un état modifié de conscience (EMC) ou autrement appelé “état second”, parmi lequel l’attention de l’individu est diminuée pour atteindre plus facilement l’inconscient

Les derniers articles sur la Relaxation

Découvrir d'autres articles