Tantra : une pratique sexuelle et spirituelle sacrée

Partager cet article

Tantra (ou Tantrisme) est un courant hindouiste qui joint le Yoga et la Méditation à la sexualité. Le but de cette pratique est l’ouverture spirituelle grâce à l’énergie sexuelle. Illustrée dans les temples hindous, par Shakti et Shiva, la dimension sacrée est complète lorsqu’il y a fusion entre le masculin, et le féminin. Au-delà, de la dimension sexuelle, ce courant de pensée agit sur le bien-être de l’individu et de son développement grâce à une circulation de l’énergie. Curieux d’en connaître davantage ? De se libérer des préjugés ? Explications. 

Sommaire

Qu’est-ce que le Tantra ?

Tantra est un système de pensée ancestral qui trouve ses origines dans la religion Hindouiste. Ce dernier va au-delà de la seule dimension sexuelle. Il faut donc faire un travail d’ouverture de l’esprit, et essayer de se détacher des préjugés récurrents. Il faut souligner néanmoins, que l’acte sexuel est considéré comme un moyen sacré pour l’élévation spirituelle, et pour atteindre en état de pleine conscience, une sexualité éveillée. 

 

Les pratiques de sexualité sacrée sont également présentes en Occident avec le Taoïsme, dont son symbole représente également les énergies de la femelle (Yin) et du mâle (yang) et de leurs interdépendances. 

 

Concrètement, le Tantra consiste à atteindre une prise de conscience de nos éléments : corps et esprit, en lien avec l’univers. Il passe aussi par un apaisement du mental, tout en relaxant et énergisant le corps. Vous l’aurez compris c’est une thérapie complète qui vise à réduire notre “égo” pour développer ce sentiment d’unité, entre l’environnement extérieur et soi. C’est une transformation de l’Être par le corps et les cinq sens. 

Les derniers praticiens en Tantra inscrits :

Les derniers praticiens en Tantra référencés sur l’annuaire :

Étymologiquement le terme “Tantra” signifie : avec la racine “Tan” pour étendre, amplifier, expansion. Le suffixe “tra” qui traduit l’idée d’instrument, de doctrine. Ainsi, cela signifie un instrument à l’expansion (de la conscience). Autrement dit, l’instrument peut être une méthode, un traité, une règle qui accomplit l’action d’extension. 

De manière plus simple, la signification du Tantra est un ensemble de méthodes ayant pour finalité une meilleure circulation de l’énergie dans notre corps. C’est également la recherche d’une expansion de la conscience, de la douceur et de la relaxation dans tous les domaines de notre vie, pour atteindre un équilibre favorable au bien-être. 

En vérité, il n’existe pas un seul Tantra, donc pas une seule doctrine pour arriver au même résultat. C’est pourquoi on ne parlera pas d’un Tantra mais de Tantras. Pour cet article, nous allons simplifier c’est pourquoi j’emploierai le terme “Tantra” au singulier. 

Comment se pratique le sexe tantrique ?

Le corps représente la base du Tantra. Pour les pratiquants il représente un merveilleux outil pour développer sa conscience. Pour pratiquer cette méthode, il est important de savoir méditer. Contrairement aux autres médecines douces, cette thérapie n’utilise pas un protocole de séance type. Il s’agit uniquement de réaliser des “exercices” avec son partenaire ou en autonomie. De sorte à obtenir un état réceptif à l’instant présent, c’est-à-dire à “ce qui est”. 

Il est important pour les partenaires de sexe tantrique de comprendre qu’ils se doivent d’être patient, attentif et concentré sur l’instant présent. Il faut savoir se détacher et travailler sur une ouverture d’esprit, pour laisser les sensations et les plaisirs libres, circuler et évoluer. 

L’état de détente peut être possible uniquement si le corps et l’esprit sont complètement relâchés. Cela suppose à la fois une totale confiance dans le partenaire, une prise de recul pour se libérer des préjugés, des frustrations, et toutes autres distractions qui pourraient interférer dans la libre circulation des énergies. L’expression complète des sentiments se travaille au fur et à mesure des “séances”, ou autrement dit par un usage répété de la pratique. 

La sexualité tantrique a une dimension à la fois corporelle et spirituelle, pour en savoir plus sur le sexe tantrique vous pouvez vous référer à cet article.

Existe-t-il un rite de préparation au sexe tantrique

 

Afin de s’assurer d’un état de communication profond entre les partenaires, il est souvent utilisé des rites de préparation au sexe tantrique. Ces derniers permettent de créer un cadre de confiance, de bénéficier au maximum des effets de cette pratique, et enfin de s’assurer de la pleine présence de son partenaire. Cela passe par plusieurs étapes : 

 

  • Ranger ce que l’on appelle “l’espace sacré”, c’est-à-dire le lieu de l’acte sexuel. On peut utiliser plusieurs éléments de façon à se sentir détendu et en confiance. Cela peut être : l’utilisation de bougies, de l’encens, des tissus spécifiques ou encore un bol de fruits.
  • L’importance de la toilette : il va de rigueur, de se préparer au mieux pour son partenaire. L’usage du parfum sur différents endroits du corps est conseillé. 
  • Une rencontre par étape : il est important de débuter cette pratique par une salutation lente, avec un échange de regard intense, pour créer un cadre de confiance, et exprimé son accord, sa disponibilité, son respect, son ouverture et sa présence pour l’autre
  • Contact physique : c’est-alors qu’un contact physique doux sous forme de longue étreinte est favorable, sans pour autant employer des gestes sexuels. Il est important d’écouter ses sensations et ressentir les manifestations de l’autre ; 
  • Éveil des sens : les partenaires peuvent pour finir utiliser les caresses, des techniques ou des jeux pour développer l’intimité, de laisser aller les sensations et d’éveiller les sens. 

Qu’en est-il pour la méditation tantrique ?

La méditation tantrique est une forme ancienne de la méditation mais complétée par la dimension sexuelle. Elle permet de travailler sur l’expression physique et sensorielle des parties de notre corps, qui font l’objet d’un blocage de manifestation, en raison d’un manque de stimuli suffisants. 

Cette dernière est utilisée lorsque les pratiquants ont un rythme de vie mouvementé, agité et qui souffre d’un déséquilibre à la fois au niveau du couple, qu’au niveau personnel. Cela peut être la conséquence d’une routine qui s’est installée où la place de l’acte sexuel n’est plus appréciée. La méditation tantrique permet l’harmonisation des émotions et des attitudes ce qui, in fine, favorise le renforcement des liens et le rééquilibrage des partenaires.

Cette pratique ne doit pas être systématiquement associée à l’acte sexuel. Elle peut faire l’objet de contacts sur la peau avec un massage tantrique, de travail de respiration entre les partenaires par les mains, l’utilisation du regard, de mantras, etc. 

Cette méthode vise à retrouver des explorations sensorielles profondes pour soi et son partenaire, par le biais d’une préparation du terrain sacré – bougies, huiles essentielles, encens, musique douce -, un contact lent et profond, l’usage d’un massage corporel, etc. L’ensemble de ces techniques de méditation tantrique permettent un éveil de tous les sens et une multiplication du plaisir. 

Qu’est-ce que le Yoga Tantra ?

Le Yoga le plus pratiqué en Occident trouve ses origines dans le tantrisme. Le Yoga Tantra est souvent assimilé à des images de Kamasutra. Or, cette pratique n’inclut pas systématique les rapports sexuels. Cela va au-delà de cet acte sexuel, c’est une expérience visant à atteindre une connexion profonde et intime. Elle n’est pas utilisée uniquement dans les chambres à coucher, elle est utile dans tous les domaines de notre vie. 

La philosophie tantrique est fondée sur le principe suivant : toutes les énergies du monde se retrouvent dans le corps, comme toutes les énergies du corps se retrouvent dans le monde. Ainsi, le tantra yoga ou yoga tantrique est une approche énergétique de la sexualité. Le principe est d’atteindre une union totale avec l’énergie du Shakti. 

Le Shakti désigne dans l’hindouisme la puissance/l’énergie féminine. Pour atteindre cette union totale, il faut maîtriser l’énergie dans le corps en utilisant différentes voies : 

  • Âsanas : ce sont les postures ; 
  • Mantras : l’utilisation de mots, de sons pour contrôler et veiller sur l’esprit ; 
  • Mudras : positions symboliques des mains pour exprimer une conception spirituelle ; 
  • Bandhas : ce sont des verrous énergétiques localisés à la gorge, l’abdomen et le périnée ; 
  • Chakras : il y a 7 principaux centres énergétiques du corps; 
  • Et la respiration

C’est par l’utilisation de ces voies que l’on active l’énergie dans notre corps, et que l’on détient les bonnes forces pour agir dans tous les domaines de la vie (relationnel, professionnel, personnel, etc.). 

Le Yoga Tantrique permet de se sentir structuré, pour être capable d’atteindre ses objectifs et être épanoui. 

Comment s’initier au Tantrisme ?

S’initier au Tantrisme, peut se faire de plusieurs manières. L’usage des livres est le moyen le plus simple pour comprendre ce système de pensée et ses principes. De nombreux ouvrages sont disponibles pour présenter les différentes pratiques du Tantra, son histoire, ses techniques, etc. 

L’existence d’ateliers peut être également une manière de s’initier. Ces derniers permettent de comprendre de manière pratique comment éveiller le sens sacré de la sexualité. Ils peuvent être réalisés de manière seule ou en couple. Il est important de souligner qu’une situation de célibat ne doit pas être un obstacle à votre curiosité pour cette pratique. En effet, il est tout à fait possible de travailler sur son énergie spirituelle et son épanouissement. 

Au-delà de vouloir pratiquer la Tantrisme, il est possible de pouvoir se former à cette pratique par le biais de stages de formation au Tantra. Ces derniers permettent de guider et d’accompagner dans l’apprentissage de cette méthode. Cela agit également sur la vision parfois étroite que l’on peut avoir, sa perception de la sexualité, de comprendre le fonctionnement de notre énergie en lien avec la libido. Ces stages peuvent aller de 2 à 5 jours, parfois plus. Ils sont destinés à la fois pour les couples, les personnes seules ou les thérapeutes – exemple les sexothérapeutes- désireux de vouloir compléter leur compétence professionnelle. 

Il est important de souligner qu’en aucun cas, un stage de formation ou les ateliers proposés doivent obliger les participants à passer à l’acte sexuel. Choisir son moyen d’initiation de sorte à ce que cela se déroule dans le respect d’autrui et de ses limites. 

L’origine du Tantrisme

Le Tantrisme trouve son origine avant l’expression écrite formelle. Le Tantrisme est un dérivé du mot Tantra qui provient du sanskrit. Le Tantra désigne un système de pensée originaire de la région Himalayo-indienne. Dans ce dernier, le couple masculin et féminin sont les deux symboles. 

 

Les Tantras sont des écrits qui se veulent être la continuation des véda – ensemble de textes révélés aux sages indiens qui apparaissent en Inde entre 1500-1000 av. J.-C.- Le védisme plaçait le désir (Kama) à l’origine de la Création, le Brahmanisme développe une idéologie de la rétention. C’est alors que le Tantrisme intervient en réaction pour rétablir le Kama en tant que voie de libération. 

 

À ce jour, aucun spécialiste ne peut affirmer une date précise de l’émergence du Tantra. De ce que l’on sait, cette pratique repose sur deux principes : 

  • La présence qui est symbolisé par Shiva, la femme ;

Et l’action de prise de conscience, représenté par Shakti, l’homme

Les derniers articles sur le Tantra

Découvrir d'autres articles