Reiki, qu’est ce que c’est ? Un soin énergétique à part.

Le reiki, définition et présentation de ce soin énergétique.

Partager cet article

Le reiki est une pratique de bien-être d’origine japonaise appartenant à l’approche énergétique. En complément d’une médecine traditionnelle, le reiki est connu pour ses bienfaits contre le stress, les raideurs dans le corps, la fatigue, un système immunitaire affaibli ou encore les troubles du sommeil. Concerné par ces maux ? Attention, avant de le pratiquer, plusieurs choses sont à connaître : contre-indication, le principe, les bienfaits, le déroulement d’une séance, les tarifs etc. Pour vous, nous revenons en détail sur cette pratique… De quoi devenir un véritable expert ! 

Sommaire

Une définition du Reiki

Le reiki signifie “la force de l’esprit”, c’est une approche holistique issue du Japon. Présente depuis des milliers d’années, son objectif est de rétablir la circulation des énergies et de notre force vitale, par une imposition des mains au niveau principalement des chakras.

Cette thérapie permet de faire disparaître les nœuds énergétiques contenus dans notre corps, finalement de retrouver un équilibre corps – énergie et esprit. Elle agit donc sur la santé globale, que ce soit tant au niveau physique, psychologique que psychique.
Les principes de cette pratique sont très controversés et l’absence de réglementations n’aident pas à démêler le faux du vrai. Pour certains, il n’y a pas besoin de contact direct, puisque le maître Reiki utilise l’énergie universelle autrement dit l’énergie extérieure pour relancer la dynamique de notre corps. Il joue uniquement un rôle de canal pour cette dernière, et n’utilise jamais la sienne. De ce fait, le Reiki à distance est possible.

À l’inverse, si on s’en tient à la traduction du terme Reiki : “Rei” qui signifie esprit et “Ki” pour l’énergie, alors le principe de ce soin énergétique repose davantage sur une énergie que l’on va chercher à l’intérieur de nous. Concrètement, c’est notre propre énergie et nos ressources naturelles que l’on utilise. In fine, c’est une méthode qui vise pour chaque individu à trouver son bien-être naturel et durable, source d’auto guérison. À noter, que pour le fondateur Mikao Usui, cette
thérapie permet de développer, de trouver ou de retrouver sa force de l’esprit. Au sens qu’entend ce groupe de praticien, l’utilisation de cette thérapie ne peut pas être définie ou présenter comme :

  • Une énergie universelle ;
  • Un soin énergétique reiki ;
  • L’énergie universelle de vie ;
  • La force universelle de vie ;
  • L’énergie vitale universelle ;
  • Soin reiki…

Cet ensemble de termes sont à l’origine de dérives thérapeutiques.

Trouvez les thérapeutes Reiki proche de chez vous :

Les bienfaits du Reiki

Comme tout autre pratique issue de la médecine douce, le Reiki doit être utilisé en complément d’un traitement traditionnel ou allopathique. Cette thérapie ne garantit pas une guérison totale, mais peut apporter de nombreux bénéfices sur la santé globale d’une personne.  

S’il n’existe pas de preuves scientifiques en matière d’efficacité clinique, le Reiki présente de nombreux bienfaits

  • Favorise le lâcher-prise, grâce à la relaxation ;
  • Stimule naturellement : ce qui augmente le bien-être et le sentiment de joie de vivre ;
  • Efficace contre le stress, la fatigue, l’anxiété et l’insomnie ;
  • Réduit la douleur ; 
  • Agit sur le manque de confiance en soi ; 
  • Et sur les problèmes de concentration ; 
  • Calme les troubles de la digestion ; 
  • Un bon complément aux traitements contre des pathologies lourdes (cancers ou avant/après des interventions chirurgicales…)  

Attention aux contre-indications pour le Reiki

Le Reiki présente certaines contre-indications dont il faut tenir compte : 

  • Il est interdit de le pratiquer sur un consultant sans son accord ; 
  • Comme dit précédemment il ne permet pas la guérison d’une quelconque maladie. Il vient en complément d’un traitement traditionnel. Il est donc interdit de substituer ce dernier, à cette thérapie énergétique ou bien d’affirmer la guérison sur un diagnostic ; 
  • Les réactions émotionnelles de cette pratique peuvent être fortes, c’est pourquoi il ne faut pas l’utiliser sur des personnes ayant des troubles mentaux : dépressions, dissociation de la personnalité, bipolarité, troubles psychotiques ou troubles schizophréniques… Cela peut être très dangereux car il y a un risque de décompensation psychotique. Ce qui signifie une rupture de l’équilibre psychique chez l’individu, qui se traduit par des bouffées délirantes, épisodes délirants très brusques…

Comment s’organise une séance ?

Une séance de Reiki est généralement organisée de cette façon : 

Au début du soin, un moment d’échange est privilégié. Le praticien interroge le consultant afin de connaître les raisons qui l’amènent. 

C’est alors que le consultant est installé sur une table de massage, il est vêtu et ferme les yeux pour rentrer dans une phase de relaxation.  Le praticien n’intervient pas tout le long de la séance sur ce que doit dire, penser ou faire la personne

Il commence la thérapie par une imposition des mains sur des points spécifiques du corps, tels que : la tête, le buste, ventre, jambes et les pieds. Ce toucher est réalisé entre deux à trois minutes par point. Celui-ci est combiné par une méditation spécifique en pleine conscience. L’ensemble de ces deux techniques permettent au consultant de trouver sa propre résonance méditative. Il trouve ainsi la force pour accéder à ses potentiels naturels solutionnants, autrement dit, il trouve les solutions qu’il avait déjà en lui pour répondre à ses problèmes. Finalement, cette méthode permet uniquement de reconnecter le consultant à lui-même. 

Pour clôturer la séance, un nouvel échange a lieu, afin de vérifier les bienfaits et d’aider la personne à gérer certaines réactions émotionnelles. Ces dernières sont des effets de la séance (comme les pleurs par exemple). 

En termes de tarif, en France il n’existe pas de réglementations. Ainsi, il faut compter autour de 60 euros pour une séance en province. À Paris, cela sera plutôt 70 ou 80 euros. Un soin se déroule entre 45 et 75 minutes

Qu’en est-il pour le Reiki à distance ?

La possibilité de réaliser une séance de Reiki à distance est très controversée. Pour certain, il est impossible car cette thérapie nécessite un touché. En effet, l’idée de transmettre une énergie universelle ou spirituelle n’existe pas. À l’inverse, les praticiens à distance sont persuadés de l’existence de cette énergie universelle, qui peut être transmise quelque soit la distance et la technique utilisée. Ainsi, on vous fait la présentation de ces deux points de vue : 

Pour les praticiens physiques : 

La pratique à distance est en plein essor, en raison de la crise sanitaire mais aussi car cela représente une prestation particulièrement lucrative. Ces séances appelé également “soins énergétiques reiki” consiste à transmettre une énergie miraculeuse qui provient de l’extérieur. Pour les praticiens physiques qui sont contre cette pratique à distance, explique l’existence de bienfaits par “l’effet placebo« . Le consultant se conditionne lui-même pour aller mieux, ce qui explique cette sensation de mieux-être.

Pour les praticiens à distance : 

Il est possible d’obtenir un traitement à distance. Cela signifie que le donneur et le receveur peuvent être séparés physiquement et à n’importe quelle distance. 

Il est essentiel que le consultant soit d’accord pour recevoir ce soin. Le déroulé d’une séance à distance repose sur les mêmes principes que l’une réalisé physiquement :  entretien de début, installation du receveur (allongé, vêtu sur un canapé ou lit), soin et entretien de fin. 

Seulement, le donneur remplace le toucher par une concentration importante qui vise à orienter l’énergie universelle vers le receveur

Ces deux points de vue nous ramènent au débat sur le principe-même de cette pratique. Est-ce que celle-ci provient de la force d’esprit au sens qu’entend son fondateur ? Ou est-ce que cela repose sur une énergie universelle/ extérieure que l’on peut transmettre n’importe comment et n’importe où ?

Un peu d’histoire autour de cette pratique

L’origine de cette pratique est pour le moins confuse. Certains disent qu’elle remonte à la naissance du Tibet, alors que pour certain, c’est une forme bouddhiste du qi-gong. Néanmoins, le reiki est à nouveau mis en avant en 1922 au Japon

Redécouvert par un maître de méditation nommé Mikao Usui, il présentait sa méthode comme une “guérison de l’esprit”. Nous avons peu d’informations sur son fondateur car il existe peu d’écrits sur ce dernier. D’autant plus, qu’il soit décédé seulement 4 ans après l’arrivée de cette thérapie. Ce dont on est sûr, c’était son intérêt pour la pratique de la méditation dans des temples bouddhistes et son travail de chercheur en santé humaine. Ces expériences ont certainement eu une influence sur le développement de cette thérapie douce. 

Découvrez les stages et formations en lien avec le Reiki

Les derniers articles des professionnels du Reiki

Découvrir d'autres articles